Ecole vétérinaire



Les écoles vétérinaires sont à la fois des centres de formation, et, bien souvent, des centres hospitaliers qui permettent aux élèves de pratiquer tout en proposant des tarifs réduits aux clients. Les écoles vétérinaires sont donc à la fois lieu d'apprentissage et de recherche.


Il existe quatre écoles vétérinaires en France, implantées à Lyon, Maisons-Alfort, Toulouse et Nantes. Elles dépendent du ministère de l'agriculture et de la pêche. Pour pouvoir entrer dans l'une de ces écoles vétérinaires, les étudiants doivent passer un concours, qui nécessite des enseignements préparatoires.


Les écoles vétérinaires s'efforcent d'ouvrir le recrutement des étudiants en proposant cinq types d'accès au concours. Les concours A et A TB s'adressent ainsi aux élèves titulaires d'un bac S, suivi respectivement d'une classe préparatoire BCPST ou Technologie et Biologie. Le concours B est destiné aux étudiants titulaires d'un deug de biologie ou d'une deuxième année de licence. Le concours C ouvre ses portes aux titulaires d'un BTS, BTSA ou DUT. Enfin, le concours D permet d'admission en école vétérinaire des titulaires d'un doctorat en médecine, pharmacie ou chirurgie dentaire.


Les écoles vétérinaires se définissent parfois comme centre hospitalo-universitaire. En ce cas, des soins vétérinaires et des opérations chirurgicales permettent aux étudiants de pratiquer tout au long de leur cursus, et les met immédiatement en contact avec les clients, propriétaires d'animaux. Les études au sein d'une école vétérinaire peuvent durer de 4 à 8 ans en fonction des spécialisations choisies par les étudiants, qui ressortiront munis au minimum d'un DEFV (Diplôme d'Etudes Fondamentales Vétérinaires), et, au maximum, d'un Doctorat d'université




xhtml   css   @