Auxiliaire vétérinaire



L'auxiliaire vétérinaire est un maillon essentiel de la pratique vétérinaire en cabinet ou en clinique privée. Pour mieux connaître ce métier, voici un descriptif de l'ensemble des tâches qui sont confiées à un auxiliaire vétérinaire.


Le maître-mot, pour définir le métier d'auxiliaire vétérinaire, est « polyvalence ». Au cours d'une journée de travail, un auxiliaire vétérinaire passe sans cesse du statut de secrétaire médical à celui d'aide-soignant.


En début de journée, l'auxiliaire vétérinaire se charge ainsi du nettoyage des cages et des locaux, ainsi que des soins courants administrés aux animaux présents dans le cabinet pour quelques heures ou quelques jours (renouvellement de l'eau et de la nourriture, d'un bandage, administration de médicaments etc.). L'auxiliaire vétérinaire s'occupe également du standard téléphonique, ce qui l'amène à organiser l'emploi du temps en prenant les rendez-vous avec les clients, et en estimant le degré d'urgence des interventions. Au cours de la journée, l'auxiliaire vétérinaire assiste le vétérinaire : il est sollicité pour maintenir immobile un animal au cours d'une prise de sang, ou pour aider le vétérinaire pendant une opération chirurgicale. L'auxiliaire vétérinaire est aussi capable de pratiquer certaines interventions simples, comme des points de suture ou un détartrage.


L'auxiliaire vétérinaire est le premier interlocuteur des clients, propriétaires des animaux. En charge de l'accueil physique, l'auxiliaire vétérinaire tient les dossiers des animaux à jour. Il joue un rôle de conseil pour les achats de produits de parapharmacie ou d'alimentation animale. L'auxiliaire vétérinaire veille enfin au renouvellement du stock des médicaments et du matériel nécessaire aux interventions du vétérinaire, ainsi qu'à celui des produits mis en vente dans le cabinet.




xhtml   css   @